Handicap

La Direction Altran a lancé fin 2014 une négociation en  faveur des salariés en situation de handicap pour un
Accord d’Entreprise Agréé.

C’est dans ce cadre que la Direction ALTRAN TECHNOLOGIES a donc réuni les Organisations Syndicales pour discuter du sujet, envisager les voies d’ouverture sur le sujet et ainsi mieux satisfaire aux obligations nées de la loi, mais sans doute plus, d’une approche humaine du dossier…

La CGT ALTRAN est à l’initiative.

Dès l’ouverture de la négociation, la CGT ALTRAN a porté l’exigence que cet accord garantisse le maintien dans l’emploi des salariés en situation de handicap sur des postes adaptés, améliore la situation des travailleurs handicapés actuellement en activité au sein d’ALTRAN et favorise l’intégration dans l’entreprise de salariés en situation de handicap.

Les propositions CGT ALTRAN pour l’embauche.

Sur l’embauche de salariés en situation de handicap :

  • Recrutement de 134 salariés en situation de handicap soit un taux d’emploi, sur 3 ans, de 2% ce qui représente 1,78% du flux d’embauche
  • Plan stagiaires et développement de partenariats : Ecoles, Universités, Centres de Rééducation Professionnelle
  • Bourse ALTRAN « Education Handicap » Nous soutenons l’aide qui peut être apportée dans le cadre d’une bourse d’éducation qui permettra aux apprentis de les aider à poursuivre leurs études

Une réalité loin des promesses d’un accord social.

ALTRAN TECHNOLOGIES ne répond pas à l’esprit de la loi ; avec un taux d’emploi de personnes en situation de Handicap de 0,56% de l’effectif au lieu de 6% qu’impose la loi.

Face à cette réalité, l’UGICT CGT ALTRAN rappelle que c’est le travail qui doit s’adapter à l’homme et non le contraire.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *